LU - NA

Dans un pas de deux cadencé, les approches créatives des deux artistes se rencontrent, certains tracés de Nathalie Troxler se posant sur les photographies de Ludwik Berezowski car les lignes aiment jouer et virevolter.
Le travail sur papier est la prédilection de Nathalie Troxler. Ses dessins font surgir la lumière parmi une infinité de traits. Dans leur continuité, ses sculptures de papier semblent s’extraire de l’obscurité. Elles invitent au rêve et au mystère.
Pour Ludwik Berezowski, depuis l’enfance, la ligne d’horizon représente pour lui l’ouverture sur la liberté. Dans ses photos et ses peintures, son regard sur cette ligne au lointain se concrétise en des instants uniques, très proches de l’abstraction.
Ainsi, leurs traits et lignes d’horizons se déplacent dans l’espace. Leurs recherches conjointes fait apparaître des dessins sur photographies
next